Notre mission, nos actions concrètes – Mouvement Démocrate des Français de l'Etranger
Mouvement Démocrate des Français de l'Etranger Rotating Header Image

Notre mission, nos actions concrètes

Résultats du sondage : Nos propositions pour les Français de l’Ouest américain

Suite à l’analyse de ces résultats, nous vous proposons d’en tirer ce qui nous paraît être les conclusions les plus importantes et de faire des propositions pragmatiques et créatives afin d’apporter plus de soutien à notre communauté de l’Ouest américain.
Par ailleurs, les Français expatriés ne sont tout simplement pas assez informés de leurs droits (Lire la suite…)

Résultats du sondage : Que pensent les Français de l’Ouest américain ?

RESULTATS DE LA CONSULTATION DES FRANÇAIS DE L’ETRANGER

Que pensent les Français de l’Ouest américain ?
Leurs soucis, leurs priorités, leurs idées … Notre analyse du sondage

L’Ouest américain est vaste et il est difficile de se faire une idée juste des préoccupations des Français qui y résident. Afin de mieux vous représenter, nous avons donc lancé fin 2009 l’initiative d’un sondage sur Internet afin de mieux connaître vos positions sur les dossiers qui vous paraissent importants: éducation, services consulaires, fiscalité, aides sociales, développement économique et culture.

En quelques mois, nous avons reçu plus de 250 questionnaires, complétés de manière confidentielle et volontaire, ainsi que plus de 600 commentaires qui nous ont aidé à mieux comprendre les préoccupations et motivations des Français de l’Ouest américain.

Les résultats de cette consultation sont présentés dans ce rapport selon l’ordre exact des questions posées dans le sondage Internet. Les résultats sont présentés pour chaque question avec en première partie un graphe qui résume la distribution des réponses pour chaque choix proposé ; puis une courte analyse illustre la lecture du graphe et incorpore les informations que les répondants ont laissées sous forme de commentaires. Pour faire suite à la présentation des résultats du sondage, nous proposons une conclusion qui reprend les enseignements à tirer de ces résultats ainsi que nos propositions pour répondre à vos/nos préoccupations sur ces sujets.

(Lire la suite…)

Plus que quelques semaines pour déposer vos dossiers de bourses scolaires !

Les dates limites de dépôt des dossiers de bourses scolaires pour la rentrée prochaine sont le 12 février pour les écoles relevant du Consulat Général de France de San Francisco et le 26 février pour celles relevant de Los Angeles.

Deux types d’aide financière sont en place pour les familles ayant des enfants scolarisés en écoles franco-américaines.

1- Les bourses : Le terme de « bourses scolaires » est particulièrement mal choisi car il implique que seules les familles à faible revenu peuvent en bénéficier. Les bourses ne sont pas des aides sociales !

Le calcul du montant des bourses scolaires est assez compliqué et prend en compte les revenus mais aussi certaines dépenses. Les informations sur le calcul (exemple ici) et les modalités d’attribution sont disponibles sur le site de l’AEFE.

2- La Prise En Charge (PEC) ou mesure dite de « gratuité » : cela ne concerne que les classes de lycée (2nde, première et terminale). Pour les élèves français qui étudient dans une école franco-américaine, les frais de scolarité sont couverts dans leur totalité, indépendamment des revenus financiers des familles ! Pour plus d’information, aller sur le site de l’AEFE.

Informations complémentaires :

Les écoles à programme français concernées par les bourses scolaires et la prise en charge sont :

Pour la circonscription de San Francisco, les informations sont disponibles sur le site du Consulat : date limite le 12 février

Contact: Mme Carine COURCOUX (carine.courcoux@diplomatie.gouv.fr); téléphone (415.616.4913). Les dossiers peuvent aussi être envoyés par la poste.

Pour la circonscription de Los Angeles, les informations sont disponibles sur le site du Consulat : date limite le 26 février

Contact: Mr Yannick MOUTTAPA (yannick.mouttapa@diplomatie.gouv.fr); téléphone (310.235.3220). Les dossiers peuvent aussi être envoyés par la poste.

Communiquer pour mieux vous représenter

Communication et rénover le rôle des conseillers de l’AFE: Le conseiller est dans une situation unique. Il ne remplace pas le role du consulat ni celui des associations de soutien des Francais de l’etranger. Il doit être un relai entre les Français et ces acteurs de la vie des francais expatriés. Pour être efficace il doit être équipé d’outils lui permettant d’être à l’écoute des Français.

Nous proposons: Une plateforme web interactive (AFE 2.0) où toute information nouvelle (écoles, changement des règlements relatifs à l’attribution des bourses, la naturalisation pour les conjoints etc…) vous sera communiquée automatiquement.

Nous avons aussi besoin de votre participation. Informez nous et nous transmettrons aux inscrits les informations qui les concernent.

Education: Offrir un meilleur service aux familles françaises

La France dépense plus de 400M d’euros par an pour les écoles françaises mais les coûts excessifs et les contraintes géographiques font que moins de 20% des enfants français vivant dans l’Ouest Américain ont accès au système français. Notre objectif est simple. Comment donner la possibilité aux familles qui le désire d’exposer leurs enfants a une éducation française.

Nous soutenons, pour les enfants scolarisés dans les écoles franco-américaines:

  • Augmentation des bourses et pérennisation de la gratuité. Le coût de la gratuité en lycée est de 45M (10% du budget de l’AEFE) et depuis sa mise en place, les inscriptions d’enfants français ont augmenté de manière significative.
  • L’année dernière, il y a eu 5000 inscriptions supplémentaires dans les écoles franco-américaine , 80% sont des enfants français.
  • Nous proposons de continuer la gratuité et de l’étendre aux classes de collège.
  • Depuis la prise en charge des coûts de la part patronale de la retraite des enseignants par l’AEFE, il a été décidé d’imposer une taxe de 2% et 6% aux écoles françaises afin qu’elle participe au financement. Cela nous parait absurde car cela peut mettre certaines écoles dans des situations financières précaires et il est a prévoir que cette taxe sera payée indirectement par les familles. 
  • Finalement il est aussi absurde que l’état rembourse dans sa totalité les frais d’écolage dont les montants sont décides de manière unilatérale par les établissements. Sachant qu’il est hors de question d’imposer aux écoles le montant nécessaire au fonctionnement de leurs établissements, nous pensons que l’état devrait statuer sur un montant qu’il s’engagerait à prendre en charge. Ce montant serait décidé en accord entre les élus et le consulat et s’adapterait à la situation locale. Le delta maquant serait pris en charge par les familles, avec l’aide de bourse dans le cas échéant. Cela permettrait d’avoir une meilleure visibilité sur les coûts pour l’état et d’entendre cette mesure vers le collège. Cela donnerait aussi aux familles la possibilité de planifier en avance les coûts de scolarité de leurs enfants ce qui est aujourd’hui impossible avec le système des bourses.

Pour les enfants scolarisés dans les écoles américaines, nous supportons:

  • Développement et soutien de programmes bilingues en partenariat entre les écoles publiques américaines et le gouvernement français
  • Développement du programme FLAM, cours de français en after-school basés sur l’enseignement du CNED, pour les enfants scolarisés dans les écoles américaines